fbpx

Comment remplacer le lait de vache ?

Le lait de vache est un aliment complet qui est connu pour donner de l’énergie, renforcer les os et améliorer la croissance. Toutefois, un grand nombre de personnes sont victimes d’intolérance au lactose.

Et il est souvent recommandé de consommer beaucoup de produits laitiers, surtout pour les sportifs. D’où la nécessité de trouver un substitut affichant les mêmes apports nutritionnels, voire plus. Fort en heureusement, il existe plusieurs alternatives.

Vous avez notamment le choix entre le lait végétal ou le lait animal pour vos préparations. Tour d’horizon

L’importance du lait

Le lait est un aliment complet. Il contient des vitamines, des minéraux et du calcium. Ce sont des nutriments essentiels pour assurer une bonne croissance des os et favoriser la production l’énergie. Il donne ainsi plus d’endurance aux sportifs et limite les risques de fractures. En effet, le lait est un fixateur de calcium et fortifie donc les os.

Comment remplacer le lait
Le lait est un aliment complet

Lait végétal

Les substituts

Certaines plantes peuvent être utilisées pour la production de lait. Il existe donc plusieurs variétés de produits laitiers d’origine végétale sur le marché. Elles apportent également des nutriments essentiels et sont aussi appréciées pour leur nature généralement bio. Ces substituts représentent donc une nutrition saine pour ceux qui pratiquent du sport. Vous devez juste faire votre choix en fonction de votre métabolisme.

  • Le lait d’amande : il est riche en vitamines A, B et E et présente une forte teneur en nutriments essentiels. D’autre part, il a une saveur délicieuse ;
  • Le lait de coco : il est riche en fer, minéraux, magnésium et zinc. Toutefois, il est déconseillé de le boire directement. Utilisez-le plutôt comme un ingrédient pour vos préparations culinaires ;
  • Le lait d’avoine : cette boisson est riche en fer, magnésium, vitamine E et B. Toutefois, sa consommation est interdite pour ceux qui sont allergiques au gluten ;
  • Le lait de noisette : ce lait est riche en calcium, fer, magnésium et acide gras. Il est facile à digérer et convient donc aux personnes fragiles d’estomac ;
  • Le lait de riz : il est conseillé aux sportifs et aux bébés pour lutter contre les carences en magnésium et calcium grâce à la silice qu’il contient. À noter que l’allaitement maternel reste le meilleur aliment pour un nourrisson jusqu’à son 6e mois ;
  • Le lait de soja : il présente une forte teneur en calcium et en protéine. Vous pouvez l’utiliser pour préparer des yaourts sucrés par exemple. Cependant, il est conseillé de consommer cette boisson en quantité raisonnable pour profiter pleinement de leurs bienfaits.

Avantages du lait végétal

Le lait végétal est léger et facile à digérer. Il contient plusieurs nutriments essentiels comme les vitamines, les minéraux et les acides gras non saturés. Ce type d’aliment aide également à la stimulation du cœur et diminue les risques d’accident cardio-vasculaires. Enfin, le lait végétal est plus approprié pour les allergiques. En effet, il ne contient pas de lactose comme les produits d’origine animale.

Le lait animal

Les substituts

D’autres animaux produisent aussi du lait comestible et riche en nutriments essentiels, en plus de la vache.

  • Lait de brebis et chèvre : c’est une excellente alternative au lait de vache même s’il est moins calorique. De ce fait, il est conseillé de bien équilibrer votre alimentation pour éviter les carences ;
  • Le lait de la jument : ce lait contient moins de caséine. C’est donc une substitution à envisager pour ceux qui ne supportent pas le lactose.

Avantages du lait animal

Les laits d’origine animale, qui ne contiennent pas de lactose, sont plus faciles à digérer et ne provoquent pas d’allergies.

Une chose est certaine, il est impossible de se passer de lait. D’autres alternatives sont envisageables pour ceux qui ne supportent pas le lactose ou les produits d’origine animale. Elles apportent pratiquement les mêmes nutriments essentiels. Certaines sont à consommer modérément tandis que d’autres ne conviennent qu’aux cuissons. Enfin, il est à noter que ces divers laits ne remplacent en aucun cas le lait maternel et ne sont pas adaptés aux nourrissons.