fbpx

Quelle différence entre la caséine micellaire et la whey ?

La caséine et la whey font partie des sources de protéines les plus prisées des athlètes de haut niveau et des bodybuilders. Bon nombre de sportifs ont même tendance à confondre ces produits présentant de nombreux points communs. Toutefois, ces deux compléments alimentaires sont bien différents l’un de l’autre et possèdent leurs bienfaits spécifiques. Découvrez leurs différences pour pouvoir les utiliser de manière convenable.

La whey, protéine issue du petit lait

La whey est un complément alimentaire obtenu à partir de la fabrication de fromage. En effet, un liquide riche en protéine, le lactosérum, est obtenu suite au processus de fabrication du fromage. Il subit de nombreuses transformations avant de devenir de la poudre. D’ailleurs, le lactosérum est le nom scientifique attribué à la whey.

Quelle différence entre la caséine micellaire et la whey ?
La whey est une protéine issue du petit lait tandis que la caséine provient du caillé.

La whey est considérée comme une protéine à action rapide, c’est-à-dire que la durée requise pour assimiler complètement la protéine est relativement courte. En théorie, il ne faut qu’une vingtaine de minutes pour que l’intégralité des protéines consommées ne soit véhiculée dans le sang.

Entre 20 et  40 minutes après l’ingestion des protéines, la teneur en acides aminés circulant dans le sang atteint son maximum et en à peine 1 heure, le processus métabolique associé à la synthèse protéique aura pris fin.

Cette rapidité de processus est très importante dans la mesure où la synthèse de nouvelles protéines sera plus rapide par rapport à la dégradation musculaire due aux efforts physiques intenses, ce qui permet aux athlètes de gagner en muscles de manière optimale.

La caséine micellaire, protéine issue du caillé

La caséine, quant à elle, est une protéine beaucoup plus lente que la whey. En d’autres termes, le pic d’acides aminés n’atteint son paroxysme qu’après 3 à 4 heures après son ingestion si celui de la whey intervient après seulement quelques dizaines de minutes.

En termes de teneur en protéines, le pic de la caséine est également beaucoup plus bas que celui de la whey. Toutefois, elle est plus apte à ralentir la dégradation musculaire comparée à la whey. La caséine libère les acides aminés moins rapidement, ce qui lui permet de nourrir les muscles en profondeur.

Contrairement à la whey, au lieu d’apporter un surplus considérable de protéines dans un laps de temps court, la caséine ralentit la dégradation musculaire, ce qui contribue, au final à un équilibre adéquat entre les deux.

Quels sont leurs points communs et leurs différences ?

Les points communs

Qu’il s’agisse de la whey ou de la caséine, ce sont tous les deux des compléments alimentaires en poudre de très bonne qualité, riches en acides aminés à chaine ramifiée dans la catégorie des BCAA.

Elles offrent un apport protéique considérable, nécessaire et indispensable à une bonne croissance et une récupération musculaire. Il est possible de retrouver ces deux compléments dans presque tous les produits laitiers habituels. À titre d’exemple, le lait entier contient environ 80 % de caséine et 20 % de lactosérum.

Ce sont des compléments alimentaires naturels à base de protéines qui font partie intégrante de l’alimentation d’un bodybuilder en quête de volume musculaire.

Quelle différence entre la caséine micellaire et la whey ?
L’assimilation de la whey est plus rapide par rapport à celle de la caséine.

Les différences clés

La véritable différence entre les deux compléments alimentaires se situe au niveau de la vitesse d’assimilation des protéines par l’organisme. La whey se consomme plus rapidement, permettant un apport quasi instantané en acides aminés, tandis que la caséine se digère plus lentement, assurant un apport plus prolongé.

Ainsi, la whey est plus favorable à la construction du volume musculaire grâce à sa propriété pouvant élever rapidement le taux d’acides aminés dans le sang et accélérer le processus de synthèse des protéines musculaires.

La caséine, par contre, lutte efficacement contre la dégradation musculaire, phénomène qui se produit après chaque effort intense et lors des périodes de perte de poids.

Comment les consommer ?

Il est très tentant de mélanger les deux compléments alimentaires en vue d’un résultat plus probant en peu de temps. Toutefois, il est fortement déconseillé de les combiner.

En effet, si la whey accélère la synthèse protéique, la caséine aura plutôt tendance à la ralentir, ce qui annihilera la majorité des effets de la whey. Au final, vous en consommerez pour rien sans aucun effet bénéfique.

Il ne faut donc pas les prendre en même temps, mais être méthodique en jouant sur les propriétés de chaque complément alimentaire. Par exemple, la whey est une excellente option avant, pendant et après les efforts par sa capacité à assimiler très rapidement les protéines.

La caséine est, quant à elle, préférable avant de se coucher, au moment où tout le métabolisme va se mettre au ralenti durant le sommeil. Vous pouvez également en prendre durant les jours de repos pour ne pas tomber dans le laisser-aller sur les aliments, mais pour ressentir une sensation de satiété durable grâce à sa digestion lente.