Brûleur de graisse extrême : efficace ou dangereux

Quand on fait de la musculation, on sait qu’on ne prend pas que du muscle. La prise de poids s’accompagne souvent de prise de graisse. Et cette graisse, elle n’est pas nécessaire parce que le corps n’arrive pas à la transformer entièrement en muscle. Donc, à un moment ou un autre, il faut que le corps s’en débarrasse. Et pour aller plus vite, il peut être intéressant de prendre des brûleurs de graisse extrêmes. Ces brûleurs de graisse vont agir directement sur la masse graisseuse pour ne laisser uniquement que la masse maigre, c’est-à-dire le muscle. Par contre, il faut faire attention, car l’utilisation de brûleurs de graisse est aussi efficace que dangereuse.. Alors comment bien prendre un brûleur de graisse extrême ?

De quoi est composé un brûleur de graisse extrême ?

Un brûleur de graisse n’est pas un produit miraculeux qui permet de supprimer la graisse d’un coup de balai… Pour parvenir à ses fins, il utilise divers moyens. Le plus souvent, un brûleur de graisse extrême va augmenter le métabolisme de base pour éliminer les graisses plus rapidement.

Augmenter le métabolisme de base est un bon moyen pour y arriver, car c’est un principe simple et efficace. Si le corps fonctionne plus vite et plus fort, il brûlera plus de calories et donc plus de graisses !

Suivant l’objectif visé par le culturiste, la composition du brûleur de graisse va varier. Certains sont plutôt axés sur le métabolisme., comme nous venons d’expliquer. Et il y a beaucoup d’ingrédients qui permettent de rehausser le métabolisme. On en utilise d’ailleurs la plupart dans la vie de tous les jours, mais à faible dose. C’est le cas de la caféine, du thé vert, de la guarana, etc.

D’autres brûleurs de graisse vont faire appel à des ingrédients riches en fibres. Le rôle des fibres dans le corps (entre autres) est de ralentir le passage des aliments du tube digestif vers le sang. C’est pour cela qu’en mangeant des fruits, riches en fibres, nous n’avons pas de pic de glycémie, contrairement à ce qui se passe avec une canette de soda ou des bonbons. Un brûleur riche en graisse va empêcher une partie des graisses de passer dans le sang, ce qui signifie qu’on absorbe moins de graisses et donc on éliminera plus vite les stocks. Le chitosan ou le konjac sont des aliments riches en fibres.

Enfin, certains brûleurs de graisse extrêmes sont composés de molécules réveillant la fonction oxydatrice. Ces derniers contiennent de la L-carnitine ou de la choline…

Brûleur de graisse extrême, chaud devant
Brûleur de graisse extrême, chaud devant !

Quels sont les dangers d’un brûleur de graisse ?

Les brûleurs de graisse ont plusieurs problèmes qui font qu’ils peuvent être inefficaces, voire dangereux… Le premier d’entre eux est qu’ils sont souvent très riches en caféine. Elle est présente dans la plupart des fabrications. La caféine, comme nous l’avons souligné, permet d’augmenter le métabolisme et donc de brûler les graisses. Et par augmenter le métabolisme, nous pouvons dire excitation. Le consommateur va devenir plus nerveux, plus « stressé », ou plus motivé pour faire son sport. Tout dépend de la manière dont on le voit / on le prend. La caféine, couplée à un gainer, permettra de faire plus d’exercices, par exemple.

Le danger que cela peut représenter ? Les risques liés à l’excès. Si vous ne prenez qu’un brûleur de graisse, vous n’avez pas de grand risque. Mais si vous additionnez cette dose, plus celle de votre café matinal, plus celle du gainer, etc. Vous arrivez vite à des doses plus « dangereuses. » Vous risquez des insomnies, de l’hypertension, voire, plus grave, des risques cardio-vasculaires.

Pour augmenter la force d’un brûleur de graisse extrême, certains fabricants n’hésitent pas à ajouter de l’éphédrine. Un produit qui peut provoquer des troubles cardio-vasculaires et des infarctus.

D’autres fabricants ajoutent des substances encore plus dangereuses dans le seul but d’améliorer la performance de leur produit. Ainsi, certaines pilules sont à base de phentéphine qui combine méthylhexanéamine, caféine, DHEA et L-carnitine ! La méthylhexanéamine est une substance considérée comme dopante, car sa formule est proche de celle de l’éphédrine et des amphétamines, dont on connaît les risques.

Enfin, il y a les dangers qui ne disent pas leur nom… Nous parlons ici des interactions avec les autres substances prises, ou les médicaments. Un exemple simple est celui de la caféine dont nous avons parlé juste avant. Les doses s’empilent sans qu’on le remarque. C’est pour cela que les conseils d’un professionnel ou d’un médecin est toujours avisé avant de suivre une cure de brûleur de graisse extrême. D’ailleurs, restez loin de ces produits si vous avez des problèmes cardiaques !

Quelle est l’efficacité d’un brûleur de graisse ?

Un brûleur de graisse extrême est efficace. Cependant, encore faut-il qu’il soit pris correctement et dans une démarche saine et positive. Quoique l’on dise, un brûleur ne sera pas efficace s’il est pris seul et en simple complément de l’alimentation.

Non, un brûleur de graisse nécessite d’être pris dans une démarche globale liée à l’alimentation. C’est là qu’il pourra donner touts ses effets.

Dans le cadre d’une cure de séchage pour un bodybuilder, il sera efficace. Parce que le bodybuilder sait qu’il doit prendre soin de son corps. De même, il sait que certains aliments sont nécessaires et qu’une alimentation saine et variée est obligatoire.

En période de sèche, certains brûle-graisse à base de caféine peuvent permettre de contrer des facteurs comme la fatigue physique, la faim ou le ralentissement du métabolisme. Ces facteurs sont normaux puisque le corps puise dans ses réserves pour fournir de l’énergie.

Tasse de café
Une tasse de café bien noir peut avoir le même effet qu’un brûleur de graisse

Cela dit, des aliments naturels peuvent remplacer la prise d’un brûleur de graisse. Mais il est vrai qu’une pilule est plus facile à prendre… Ainsi :

  • une tasse de café noir. Pur et avec caféine, il sera tout aussi efficace qu’un brûleur de graisse pour amener le tonus nécessaire.
  • les compléments alimentaires. Si vous avez peur d’une carence durant votre période de sèche, les compléments peuvent vous amener les vitamines et minéraux nécessaires.
  • la spiruline est très riche en minéraux, vitamines, antioxydants. Ce super-aliment peut remplacer un brûleur de graisse.

Enfin, acheter un brûleur de graisse extrême peut aussi enclencher une réflexion psychologique. Etant donné qu’un individu est prêt à mettre la main au portefeuille, on peut se douter du fait qu’il voudra rentabiliser son investissement. Il sera donc probablement plus motivé et sérieux qu’une personne qui suit une cure de séchage à la petite semaine.

Maximiser les effets d’un brûleur de graisse

Comme nous vous le disions plus haut, il est possible de maximiser les effets d’un brûleur de graisse extrême en faisant attention à son mode de vie… La meilleure combinaison possible est celle qui allie sport, équilibre alimentaire et brûleur de graisse !

Certes, il est possible de maigrir en ne faisant que du sport. Certes, il est possible de maigrir en faisant attention à ce qu’on mange. Mais combiner les deux, voire les 3 avec un brûleur de graisse extrême, décuplera les effets.

Le sport permet de brûler des calories supplémentaires. En activant votre corps, vous le forcez à brûler des graisses à un certain rythme. Au plus l’effort est dur, au plus les calories brûlées sont  nombreuses. Cela dit, si vous prenez un brûleur de graisse thermogéniques ou à base de caféine, vos résultats seront encore plus stupéfiants. Votre corps peut être poussé plus loin et vous vous dépenserez plus.

Et il ne faut surtout pas oublier que la perte de poids en faisant du sport est souvent compensée par la prise de masse musculaire. Et c’est bien le but recherché en musculation.

L’alimentation a aussi son rôle à jouer… En tant que bodybuilder, il n’est pas possible de manger de façon malsaine. Le corps ne le supporterait pas avec la prise de suppléments ou de compléments. Par exemple, trop de sucres additionnés à un mass gainer vous fera vous sentir mal. Mangez beaucoup de viande pour les protéines et beaucoup de légumes pour les fibres, minéraux et vitamines. Évitez les glucides, sauf ceux qui sont lents pour ne pas tomber en panne de carburant à la salle…

Certains aliments comme l’ananas ou le chou sont des brûleurs de graisse naturels puisqu’ils apportent moins de calories au corps que ce qu’il n’en faut pour les digérer.

Optimiser votre prise de muscle
Optimiser votre prise de muscle avec des brûleurs de graisse

En conclusion, les brûleurs de graisse extrêmes sont très à la mode, mais ce n’est pas pour autant que vous en avez vraiment besoin. Limitez-vous à une cure lors de vos périodes de sèche, tout en continuant vos entraînements. Cela les rendre plus efficaces et vous donnera un petit coup de pouce pour franchir le palier suivant.

Gardez bien en tête que sans entraînement structuré ni alimentation correcte, les brûleurs de graisse extrêmes ne vous seront que de peu d’utilité… Et en tout état de cause, faites attention aux mélanges que vous faites entre vos compléments et médicaments pour éviter toute interaction dangereuse.

Sources :

  • http://www.doctissimo.fr/html/nutrition/dossiers/regimes/articles/12237-brule-graisses.htm
  • https://www.changersoncorps.com/la-verite-sur-les-bruleurs-de-graisse/
  • https://www.personal-sport-trainer.com/blog
  • https://www.fitadium.com/fitipedia/actus/molecules