Tout savoir sur le Méthandrosténolone / Methandienone (prix, avis, posologie…)

Beaucoup de culturistes et de bodybuilders ont recours au Méthandrosténolone pour obtenir une masse musculaire impressionnante. Cette pratique est pourtant illégale en raison de l’interdiction de vente et de prise de ce stéroïde anabolisant, en vigueur depuis des dizaines d’années déjà.

Si vous souhaitez bénéficier des actions bénéfiques de ce produit, sans contrainte et sans risque, il existe des alternatives légales comme le D-Bal. Focus sur le Méthandrosténolone.

Le développement du Méthandrosténolone

Émergence d’un stéroïde anabolisant performant

Pour mieux comprendre l’avènement du Méthandrosténolone, il faut revenir plus d’un demi-siècle en arrière, à l’époque des Jeux olympiques d’Helsinki en 1952.

Méthandrosténolone
C’est dans un souci de performance des athlètes que le Méthandrosténolone a été créé

Les athlètes russes ont alors fait la différence grâce à l’utilisation de testostérone. Dr John Bosley Ziegler, le médecin de l’équipe olympique américaine l’a appris et a été surpris par l’effet de ce produit sur la masse musculaire.  Il l’a lui-même testé et l’a trouvé très efficace.

Il se met alors en tête de trouver des produits encore plus efficaces. C’est ainsi que Dr Ziegler a développé le Méthandrosténolone ou Methandienone en 1958. À l’époque, les stéroïdes anabolisants sont encore peu connus et encore autorisés. Leurs effets (négatifs notamment) sont encore peu connus.

Le Méthandrosténolone encore légal au début

Mis en vente par le laboratoire pharmaceutique Ciba, le Méthandrosténolone servait de médicament pour tonifier le corps et améliorer les performances des sportifs de haut niveau. Trop virilisant, ce produit convenait moins aux femmes, mais les sportifs de haut niveau l’utilisent en toute liberté pendant une trentaine d’années.

À partir de 1990, ce stéroïde anabolisant a été interdit dans plusieurs pays en raison de ses nombreux effets secondaires et de l’absence d’avantages thérapeutiques pertinents liée à son utilisation.   

Le marché noir du Méthandrosténolone

L’organisme Food Grug Administration ou FDA a remis en cause les avantages médicaux du Méthandrosténolone, même après avoir reconnu l’effet bénéfique de ce stéroïde sur les victimes d’ostéoporose. Cet organisme interdit sa distribution par le laboratoire Ciba en 1980.

La production légale a donc cessé, mais en réalité le Methandienone a pu continuer sa route illicitement pour répondre aux besoins de certains consommateurs. Un marché noir de Dianabol s’est ainsi développé en Europe, aux États-Unis et dans nombreux autres pays.

Certains ont même trouvé un moyen de contourner la législation, notamment au Mexique où cette molécule est mise en vente sous le nom de Reforvit-b. Des athlètes de haut niveau et les culturistes professionnels ont alors pu continuer à acheter ce stéroïde et à s’en servir.

Quels sont les effets recherchés par les adeptes du Méthandrosténolone ?

Un développement fulgurant des muscles et de la performance

Les effets recherchés par les athlètes à travers la prise de cet anabolisant tournent autour du développement hors norme de la masse musculaire et de la performance. Cette molécule décuple la synthèse des protéines et améliore la répartition des sucres et de la force musculaire.

Tous ces résultats se constatent si rapidement que même les programmes les plus efficaces ne permettraient jamais de les égaler, notamment en termes de développement des tissus musculaires.

Il convient de souligner que la prise de testostérone permettrait de produire les mêmes effets, mais la croissance des muscles est beaucoup plus rapide et beaucoup plus spectaculaire avec le Méthandrosténolone.

Rétention d’azote et glycogénolyse

La rétention d’azote dans le muscle est également très appréciée dans l’utilisation du Methandienone. Elle aide à rester anabolique et à éviter l’atrophie musculaire. Il devient possible de dépenser sans risque toutes les réserves en glucides grâce à la glycogénolyse améliorée. Grâce à cette action, ce stéroïde régule en permanence le lien glycogène-glucose.     

Méthandrosténolone
Les effets du Méthandrosténolone sont spectaculaires

Action rapide et éphémère pour affronter les grandes compétitions

La plupart des athlètes qui prennent le Méthandrostérone opèrent sur la scène internationale en participant à des compétitions de haut niveau. Ce stéroïde anabolisant a la particularité de produire un effet rapide bien visible pour une courte durée.

Cette action est déclenchée par son aromatisation qui fait croître simultanément les taux d’œstrogènes et occasionne une rétention d’eau. Ce phénomène fait apparaître temporairement des muscles qui semblent être bien bombés. Tout revient néanmoins à la normale quand l’effet du stéroïde prend fin.

C’est une propriété bien appréciée des culturistes professionnels et les bodybuilders pour booster leur performance.      

Le revers de la médaille

Des effets secondaires non négligeables

Avec son action rapide et puissante, le Méthandrosténolone présente plusieurs effets gênants qui risquent d’impacter la santé. Dès que l’hormone intègre les tissus musculaires, la respiration cellulaire est en baisse. La production de globules rouges devient en même temps anormale.

En cas de prise à forte dose, la rétention d’eau occasionnée par ce stéroïde risque de déstabiliser le métabolisme. Les troubles cardio-vasculaires et les contraintes cutanées font partie aussi des effets secondaires liés à la prise fréquente de DBOL.

En cas d’addiction ou d’utilisation sur le long terme, le foie risque d’en pâtir. Ce qui pourrait même être fatal à cause des lésions possibles après par le passage du méthyle en 17-α.

Les effets secondaires les plus fréquents     

Chez les hommes, une faible dose de Méthandrosténolone entraîne la perte des cheveux. Cet effet gênant se manifeste progressivement et risque de devenir irréversible avec le temps.

Chez les femmes, l’introduction d’une quantité infime de ce stéroïde dans leur organisme les rend trop masculines. Les symptômes de virilisation sont bien visibles et très gênants en dépit l’activité androgénique jugée minime du Methandienone. Parmi ces effets secondaires, la croissance des poils et surtout la transformation des cordes vocales et du clitoris font partie des plus incommodants.

Le Methandienone et les autres médicaments

L’oxandrolone

L’oxandrolone rendrait le Méthandrosténolone plus actif. L’action de ce dernier est alors renforcée malgré la faible réaction avec le récepteur des androgènes.

L’oxandrolone est particulièrement utile en cas d’aromatisation du Methandienone. Il compense les effets néfastes de la rétention d’eau tout en évitant les effets oestrogéniques. Sa prise limite la gynécomastie et permet un retour à la normale de la production de testostérone après la prise du stéroïde anabolisant.

Les autres inhibiteurs de l’aromatase et stéroïdes anabolisants

Pour faire face aux effets œstrogéniques, le Méthandrostérone est habituellement associé avec l’anastrozole ou l’aminoglutéthimie. Ce sont des inhibiteurs de l’aromatase qui évitent certains effets secondaires comme le gonflement des tissus mammaires chez les hommes.

Le Norvadex ou encore le Proviron peuvent aussi aider à limiter les effets oestrogéniques. Par contre, certains inhibiteurs comme ceux de la 5-alpha réductase n’ont pas d’effet.

Enfin, associer le Méthandrostérone avec un autre stéroïde anabolisant comme le Masteron, le Trenbolone ou encore l’Equipoise améliorerait l’action du stéroïde de base.     

Quelle posologie pour la prise de Méthandrosténolone ?

Une posologie au cas par cas

Les culturistes prenant du Méthandrosténolone définissent généralement la posologie à leur convenance. Dans la plupart des cas, ils augmentent et ajustent la dose journalière au fur et à mesure de leur expérience avec ce stéroïde anabolisant.

Méthandrosténolone
Le dosage Méthandrosténolone pouvait différer d’un athlète à l’autre

La dose standard dépend donc de chaque utilisateur, mais beaucoup de spécialistes ont établi que 15 mg/jour ou un peu moins serait largement suffisant pour produire l’effet souhaité. À partir de 30 mg/jour, il est déjà question de doses fortes. Bon nombre de consommateurs affirment être satisfaits avec une posologie de 20 à 25 mg/jour.  

Lors des premières expériences avec le Méthandrosténolone

Il serait toujours prudent de prendre au plus 15 mg/jour lors des premières expériences avec le Méthandrosténolone. Les consommateurs testeraient ensuite leur tolérance à la dose 20 à 25 mg. Ce qui expose davantage aux différents effets néfastes engendrés par la molécule.

Si la dose moyenne ne répond pas aux objectifs et en cas de bonne réaction de l’organisme, certains ont adopté un dosage plus important compris entre 30 mg à 35 mg/jour. Au-delà de 35 mg/jour, des précautions doivent être prises pour éviter le surdosage. Des suivis médicaux réguliers sont nécessaires pour ceux qui choisissent de prendre ce puissant stéroïde à forte dose.

Fréquence de prise et durée du traitement

Un traitement à base de Méthandrosténolone implique généralement une prise comprise entre 15 mg et 100 mg/jour à répartir en 2 ou 3 prises. Ce serait le meilleur moyen de réguler au mieux les niveaux sanguins.

Une prise unique de la dose journalière de ce puissant stéroïde entraînerait un pic sanguin trop élevé, très dangereux pour la santé. Un traitement normal dure 4 à 10 semaines et il serait préférable d’être suivi de près par un spécialiste de la santé. Après une cure, il resterait envisageable de s’administrer une dose journalière de 10 mg.  

A quel prix acheter le Méthandrosténolone ?

Se faire livrer en Méthandrosténolone reste assez aisé en dépit de son interdiction dans certains pays. D’ailleurs, il existe des alternatives légales à ce stéroïde est toujours que l’on peut facilement acheter en ligne.

Il suffit de se rendre à la pharmacie ou encore de passer vos commandes auprès de fournisseurs agréés et profiter ensuite d’une livraison dans les meilleurs délais. Des salles de musculation en proposent habituellement à des prix compétitifs.

Il convient de remarquer que les comprimés sont généralement moins couteux par rapport aux gélules. Les prix varient généralement entre 25 et 75 € en fonction de la forme de présentation de l’anabolisant et de la marque.

La concentration proposée, à savoir 5 mg ou 10 mg pour les comprimés et 25 à 50 mg pour les gélules, détermine aussi le prix.

Avis global sur le Methandienone

Avant tout, il convient de souligner que ce stéroïde anabolisant est interdit et qu’il est préférable de l’éviter. Notre avis est donc très mitigé.

Certes, cette molécule se caractérise par une action rapide et efficace. Certains affirment avoir pris jusqu’à 20 kilos de masse musculaire à la fin d’une cure de 8 semaines. Ce qui est beaucoup plus impressionnant par rapport à l’effet de la simple testostérone.

Les avis des plus expérimentés dans l’utilisation de cet anabolisant confirment même que la force musculaire augmente considérablement suite à la prise de Methandienone.

Quoi qu’il en soit, il reste vivement recommandé de privilégier une alternative légale qui présente moins de risques pour la santé, pour des résultats assez similaires.

Le Dianabol D-Bal, une alternative légale au Méthandrosténolone

Présentation

Le Dianabol D-Bal constitue une alternative légale au Méthandrosténolone. Il procure les mêmes effets, agissant sur l’état anabolique, la force et le développement musculaire.

Méthandrosténolone
Le Dianabol D-Bal est une alternative légale au Méthandrosténolone

Le D-Bal est également actif pour la synthèse des protéines et la rétention d’azote. Il se révèle beaucoup plus avantageux, ayant bien moins d’effets secondaires. Avec son action rapide, il peut accompagner les athlètes pendant les périodes d’entraînement, de pré-compétition, de compétition, mais aussi de récupération.

Les coachs suggèrent parfois de prendre ce complément alimentaire environ 45 minutes avant de démarrer une séance de musculation. En cas de traitement prolongé, c’est-à-dire jusqu’à 10 semaines, il est préférable de prendre la même dose matin, midi, soir.

Achat et disponibilité du D-Bal

Disponible en ligne et sur le site officiel du fabricant, ce stéroïde anabolisant est livré rapidement une fois que l’achat est validé.

Le D-Bal constitue aujourd’hui le stéroïde anabolisant le plus prisé des culturistes professionnels, des athlètes de haut niveau des bodybuilders. Il se vend autour de 50 € et une différence de prix peut être constatée suivant les revendeurs.

Il est possible d’en acheter même pour les personnes qui résident à l’étranger. Le petit bémol à propos de l’approvisionnement de ce complément alimentaire, c’est son absence dans les pharmacies usuelles, en brique et mortier.

Conclusion

Le Méthandrosténolone, encore appelé Methandienone, reste le plus puissant et le plus rapide de tous les stéroïdes anabolisants jamais utilisés par des athlètes professionnels. Il est dorénavant disponible sous forme de compléments alimentaires légaux dont le plus fiable est le D-Bal.