fbpx

Comment bien définir ses objectifs sportifs ?

Pour définir ses objectifs sportifs, il faut organiser concrètement ses actions pour répondre à ses aspirations.

Fixer ses objectifs

Présent dans différents domaines, l’acronyme S.M.A.R.T représente les cinq critères que vous pouvez utiliser pour tirer le meilleur parti de votre fixation d’objectifs sportifs :

  • Spécifique : vos objectifs doivent être spécifiques à ce que vous souhaitez accomplir. Plus vous serez précis, plus vous pourrez vous concentrer sur vos buts à réaliser.
  • Mesurable : les objectifs évasifs tels que “faire de son mieux” ne sont pas très efficaces car ils n’offrent pas un point de repère idéal. Vous voulez plutôt définir des objectifs mesurables. Par exemple améliorer un temps lors de vos running. L’évolution de votre objectif doit tenir compte du principe de DIF (durée, intensité et fréquence). Vous pouvez faire varier votre temps de course, ou bien la vitesse à laquelle vous courez, ou alors le nombre d’entraînement que vous allez faire (ou la récupération sur des entraînements fractionnés).
  • Accepté : l’appropriation de vos envies est essentielle pour votre réussite sportive. Lorsque vous vous fixez des objectifs auxquels vous croyez profondément, ils sont directement intégrés dans votre motivation et vous n’aurez pas de difficultés à aller de l’avant. Votre motivation à atteindre vos objectifs émane des émotions que vous y associez. Par conséquent, fixer des objectifs qui vous inspirent et vous excitent. Ces émotions peuvent être le facteur déterminant pour atteindre ses objectifs face aux difficultés.
  • Réaliste : si vous vous fixez des objectifs trop faciles, ils n’auront que peu de valeur motivationnelle car vous savez que vous les atteindrez sans efforts. Si vous vous fixez des objectifs trop compliqués, vous prenez le risque de vous voir baisser les bras rapidement. Il est donc préférable de fixer des objectifs réalisables.
  • Temps : les objectifs limités dans le temps vous motivent à consacrer le temps et l’énergie nécessaires pour les atteindre. Si l’on prend l’exemple d’une perte de poids, fixer une date d’atteinte de votre objectif. ex : dans 2 mois je dois avoir perdu X kg.
coaching-en-exterieur

Organiser ses objectifs

La fixation d’objectifs implique l’établissement de sous-objectifs qui commencent par une vue d’ensemble et deviennent de plus en plus spécifiques.

Objectifs à long terme : définissez ce que vous voulez atteindre au bout du compte. Il devra tenir compte d’objectifs sous-jacents à moyen terme et d’autres à court terme.

Cas pratique : si on reprend l’exemple d’une perte de poids et que l’objectif est de perdre 10 kg en 6 mois, suivi d’une stabilisation sur 6 mois (ça n’implique pas de faire n’importe quoi après). Il est nécessaire d’établir des paliers dans l’évolution.

Le premier objectif à court terme sera de stabiliser le poids actuel pour ensuite commencer à perdre du poids (vouloir perdre tout de suite du poids est une “erreur” que je vois régulièrement, une période de stabilisation est nécessaire, elle est plus ou moins longue selon les personnes).

À moyen terme, la progressivité dans l’entraînement (Durée Intensité et Fréquence) ainsi que l’hygiène de vie adéquate permettra d’établir un suivi chaque mois.

(point d’attention : j’ai pris un cas théorique, la perte de poids se doit de prendre en compte d’autres indicateurs (masse adipeuse, masse musculaire …), votre objectif doit aussi prendre en compte d’autres éléments. La fréquence d’entraînement, l’hygiène de vie, les antécédents sportifs … vous pouvez définir cela seul ou alors faire appel à un coach sportif))

Objectifs de préparation : comment vous devez vous entraîner et ce que vous devez améliorer pour atteindre vos objectifs. Le matériel dont vous aurez besoin, comment se les procurer, avec qui vous entraîner …

Objectifs liés à votre hygiène de vie : ce que vous devez faire dans votre mode de vie général pour atteindre les objectifs ci-dessus (par exemple l’alimentation, la qualité et la quantité de sommeil …)