fbpx

Lou Ferrigno

Louis Jude Ferrigno, plus connu sous le diminutif de Lou Ferrigno, est un bodybuilder professionnel américain aujourd’hui à la retraite. Figure majeure de cette discipline sportive, Lou est titulaire d’un titre de Mr. America et deux titres consécutifs de Mr. Universe. Il apparaît aux côtés d’Arnold Schwarzenegger dans le documentaire culte « Pumping Iron », qui est une introspection dans le milieu sélectif du bodybuilding professionnel. Egalement acteur, le bodybuilder est devenu célèbre après avoir incarné le personnage Hulk dans la série télévisée « The Incredible Hulk ».

Enfance et jeunesse

Lou naît le 9 novembre 1951 à Brooklyn. Il est le fils de Victoria et de Matty Ferrigno. Son père, un Américain d’ascendance italienne était officier de police et un grand amateur d’haltérophilie, une passion qu’il a transmise à son fils. Sujet à une série d’infections auriculaires durant son enfance, Lou a perdu 80% de ses capacités auditives. 

Incroyable Hulk
Hulk est un super-héros qui a bercé l’enfance de Lou Ferrigno. L’athlète finira par jouer ce personnage de fiction en 1977.

Il a parfois été l’objet de railleries de la part de ses camarades qui l’appelaient « le sourd ». Il a donc appris à lire sur les lèvres de ses interlocuteurs, ce qui l’a grandement aidé à surmonter son handicap et à communiquer avec aisance. En raison de sa perte auditive partielle, Ferrigno utilise un appareil auditif depuis l’âge de cinq ans. 

Loin de se laisser décourager par ce qui pourrait s’apparenter à un handicap, le jeune garçon s’est investi dans l’haltérophilie et la musculation dès l’âge de 13 ans. Il avait alors pour idole Steve Reeves, bodybuilder et acteur vedette du film « Hercules ». L’enfance de Lou a été bercée par des super-héros comme Spiderman et Hulk. Il a étudié à la Brooklyn Technical High School, d’où il est sorti avec un diplôme en génie mécanique.

Carrière dans le bodybuilding

Lou Ferrigno a fait ses premiers pas dans le monde du bodybuilding dans le sous-sol de sa maison. N’ayant pas les moyens d’acheter des haltères, il fabriqua les siennes à l’aide d’un balai et de seaux qu’il avait partiellement rempli de ciment. À 16 ans, il continuait de s’entraîner dans son gymnase privé situé au sous-sol de la maison parentale et pesait déjà plus de 100 kg pour 1,90 m.

En 1970, il remporte le titre de Mr. Teenage America. À 20 ans, il avait atteint la taille de 1,95 m pour une masse corporelle de 148 kg. En quelques mois, il est couronné Mr. Brooklyn, Mr. New York et Mr. America. À la fin de 1973, il remporte le titre de Mr. Univers, devenant le plus jeune champion du monde de bodybuilding de l’histoire (un record qu’il détient toujours). Avec 1,95 mètre de haut et une silhouette bien affinée, son physique était idéal pour le bodybuilding.

En 1975, il affronte Arnold Schwarzenegger lors de la compétition Mr. Olympia en Afrique du Sud, mais ne remporte que la troisième place. Il ne semblait cependant pas très disposé à continuer de participer à ces compétitions. D’autres opportunités l’attendaient. 

Durant l’époque où il pratiquait le bodybuilding de compétition, Lou était l’un des plus grands culturistes professionnels. Ferrigno a participé à la première édition de The Strongest Man en 1977. Il a terminé quatrième sur huit concurrents. 

Après avoir participé au concours Mr. Olympia 1975, Ferrigno a quitté le bodybuilding de compétition, alors qu’il avait de très bonnes chances de devenir le prochain vainqueur de cette compétition. En effet, Arnold Schwarzenegger venait de prendre sa retraite. 

La raison en est qu’on lui a proposé le rôle de Hulk dans la série télévisée « The Incredible Hulk », dont le tournage a commencé en 1976. Il était impossible de combiner le tournage et la préparation aux compétitions.

Dans les années 1990, Lou s’est réinvesti dans le bodybuilding compétition. Il a participé aux éditions de 1992 et de 1993 de Mr. Olympia, terminant respectivement à la 12ème et 10ème place. Il a également tenté sans succès de battre Robbie Robinson et Boyer Coe dans l’édition 1994 des Masters Olympia. Il a ensuite pris sa retraite. 

En tant qu’athlète responsable, Ferrigno consultait régulièrement un médecin pour voir si la pratique du bodybuilding ne causait pas de dommages à son corps.

Louis Jade Ferrigno
Après une quinzaine d’années d’absence, Lou Ferrigno reprend le bodybuilding de compétition et affronte les culturistes les plus en vogue en 1992 et 1993.

Carrière à la télé et au cinéma

Il fait ses débuts sur le grand écran en 1977 avec le documentaire « Pumping Iron », auquel participera également le jeune Arnold Schwarzenegger. Ce qu’il ignorait, c’est que sa vie allait radicalement changer à partir de cet instant.

Après avoir surclassé Arnold Schwarzenegger et Richard Kiel, il apparaît aux côtés de Bill Bixby dans la série télévisée « The Incredible Hulk ». La série raconte l’histoire folle d’un scientifique qui, touché par des radiations gamma, devint un monstre aux dimensions spectaculaires et à la force immense. 

Lou a joué au football professionnel dans la Ligue canadienne de football, avant d’attirer l’attention du producteur Kenneth Johnson, qui était à la recherche du bon acteur pour incarner à l’écran le super-héros de la bande dessinée « The Incredible Hulk ». Lou a été choisi car il était le plus grand bodybuilder professionnel de l’époque.

Avec son corps et son visage maquillé en vert, Lou incarnait Hulk, un personnage qui est devenu l’idole de millions d’adolescents du monde entier. « The Incredible Hulk » est ainsi devenu l’une des séries les plus populaires des années 70. La série fut un énorme succès et a donné naissance à plusieurs films. Malheureusement, les producteurs de cette série ont profité de son handicap et de son inexpérience. Il était largement sous-payé.

La série a duré cinq ans, avant d’être annulée en 1982, ce qui a permis à Lou de poursuivre sa carrière cinématographique sans pour autant abandonner le sport. Lou continuera sa carrière au cinéma et à et la télévision avec des rôles très souvent centrées sur son physique remarquable.

Dans les années 1980, Ferrigno s’est fait une place dans le cinéma italien en réincarnant des héros mythologiques dans des films comme « Hercules » (1983); « Les sept magnifiques gladiateurs » (1983); et « Hercule II » (1985).

Lou apparaît dans le casting de la série « Trauma Centre » du réseau ABC où il incarne le rôle de l’infirmier John Six. Il apparaît dans des productions cinématographiques comme Hercules (1983), Sinbad des sept mers (1989) et Cage (1989).

Ses apparitions les plus récentes incluent :

  • La série The King of Queens (2000-2007
  • Hulk (2003)
  • The Incredible Hulk (2008)
  • I Love You, Man (2009)
  • The Avengers (2012)
  • la saison 5 de Celebrity Apprentice (2012).

Il a joué dans le film-documentaire « This Documentary of Michael Jackson ».

Autres activités

Ces victoires ne lui fournissant pas un revenu suffisant pour vivre confortablement, il a travaillé pendant trois ans dans une entreprise métallurgique en tant que tôlier. Il appréciait très peu ce travail dangereux et payé à seulement 10$ l’heure. Il a démissionnée après qu’un ami et collègue se soit coupé la main par accident.

Ferrigno a abandonné le bodybuilding de compétition pendant de nombreuses années. Durant cette période, il a fait un bref passage en tant que défenseur dans l’équipe des Argonauts de Toronto. N’ayant jamais joué au football de sa vie, il a été mis à l’écart après deux matchs. Il a quitté l’équipe après avoir cassé les jambes d’un autre joueur lors d’une mêlée.

Ferrigno a entraîné Michael Jackson au début des années 1990. En 2009, il l’a aidé à se mettre en forme pour une série de concerts devant se tenir à Londres. Le but était de préparer l’artiste à un marathon de 50 concerts. Ces concerts furent malheureusement annulés en raison de la mort prématurée de Jackson. Ferrigno a été l’entraîneur personnel de certaines des plus grandes stars du divertissement, notamment Chuck Norris et Mickey Rourke.

En février 2006, Lou a été élu adjoint du shérif du comté de Los Angeles, en Californie. En novembre 2010, il s’est engagé aux côtés de Steven Seagal et de Peter Lupus dans la lutte contre l’immigration clandestine dans la région de Phoenix. Ferrigno possède sa propre ligne d’équipement de fitness appelée Ferrigno Fitness.

Ferrigno Fit
Ferrigno Fit est à la fois une ligne d’équipement Fitness et un programme d’entraînement.

Vie privée

Le 3 mai 1980, il épouse le psychothérapeute Karl Green, qui était à l’époque entraîneur personnel. De cette union naîtront trois enfants: Shanna, née en 1981 ; Louis Jr., né en 1984, et Brent, né en 1990. Avant d’épouser Carla, Lou Ferrigno s’est marié à Susan Groff en 1978. Ce mariage fut cependant de courte durée et le couple se sépara après seulement un an de vie commune.

Avec sa famille, il a fondé Ferrigno FIT, une communauté axée sur le positivisme. Ferrigno considère que sa perte auditive comme une chance et non un malheur. Il estime que s’il n’avait pas perdu une partie de son audition, il ne serait pas là où il est maintenant. Selon ses dires, sa surdité l’a obligé à maximiser son potentiel. Cela l’a poussé à chercher à être meilleur que la moyenne pour réussir. Sa fortune est estimée à 6 millions de dollars.

Présence sur internet